Effets observés d’une pratique de pleine conscience dans la préparation du concours des étudiants de 1ère année de médecine.

J’accompagne depuis quelques mois quelques étudiants en première année de médecine.

Leur demande portent sur la gestion de l’état de surstress.  Tous sont des redoublants et ils sont dans l’obligation de réussir cette année, sous peine d’abandonner leur projet de poursuivre dans cette voie. Pour la plupart la peur de l’échec est une donnée très présente et angoissante. Pour certains cette peur était tellement prégnante qu’elle devenait une gêne dans leur quotidien, en perturbant leur attention/concentration, avec les conséquences sur la mémorisation des connaissances à intégrer pour le concours à l’issue de la première année.

L’accompagnement que j’ai proposé à consister à agir sur trois niveaux :

- Présenter et former aux outils de base de la pleine conscience. Et ce à raison de plusieurs rencontres d’une heure.

- Proposer un entraînement tri-quotidien à faire seul. Concrètement  je leur demande de prendre dans chaque journée  trois temps de pratique : le matin dés le réveil / à la pause méridienne /le soir avant de s’endormir. Les durées sont variables. Toutefois, je leur demande de prendre un minimum de 10 à 15 mn  par temps de pratique, soit de 30 à 45mn par jour.

- Préparer spécifiquement les épreuves des premiers partiels (décembre ou janvier en fonction des universités et région). Il s’agit, comme pour les sportifs de haut niveau, d’arriver au mieux de ses aptitudes le jour des épreuves. Cela signifie d’être au mieux des aptitudes cognitives sans fatigue physique et sans peur de l’échec ! Je leur ai appris à mobiliser au mieux leur intelligence intuitive dans la passation des QCM.

Effets de cette préparation sur les étudiants :

1. Tous ont bien, voire, très bien réussis les premiers partiels. Avec un classement leur permettant de voir avec optimisme la suite de l’année.

2. Diminution, voire disparition, de l’état de surstress latent qui les caractérisait en début d’accompagnement.

3. Des sujets qui ne sont pas fatigués ou pour le moins bien moins fatigués qu’avant malgré les fortes charges de travail intellectuel (plus de 12h00/jour pour tous).

4. Des sujets qui se disent plus stables émotionnellement (moins d’agacement  d’énervement etc…). Ce ressenti personnel leur étant confirmé par leur entourage.

4. Pour la plupart, ils poursuivent leur entraînement tri-quotidien. Leur temps de pratique augmente. Ils en sont  à plus d’une heure par jour répartie en trois temps différents. Certains ont d’eux mêmes rajoutés un quatrième, voire un cinquième temps.

5. Ils se reprennent du temps dans la semaine pour une activité personnelle de détente, de loisir, sport, musique, théâtre, cinéma etc…. Chose que tous avaient abandonné durant leur première année !

En conclusion : Il est important de signaler que tous étaient et restent motivés. Ils étaient volontaires et en demande. Comme dans toutes les recherches faites en ce domaine, les effets dépassent les aspects purement intellectuels et rejaillissent sur l’ensemble des domaines de leur vie, et ce pour un mieux être. Bien qu’ils soient dans une année des plus importante et des plus stressante de leur vie universitaire, ils savent prendre du recul, se ménager des temps de repos et de détente.

About these ads

2 réponses à “Effets observés d’une pratique de pleine conscience dans la préparation du concours des étudiants de 1ère année de médecine.

  1. Ping : Effets observés d'une pratique de pleine...

  2. Excellent ! j’aurais aimé être ainsi accompagné lors de ma première année de médecine. Si les écoles pouvaient comprendre cette approche … ! si les entreprises voulaient bien financer ces formations et coachings …si les personnels soignants …bref si plein de gens s’y mettent on ira vers un monde un peu meilleur. Parlons en !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s