Former les enseignants à agir en pleine conscience.

Une interview dans la revue "entrées libres" (Belgique) de Thierry Janssen, chirurgien devenu psychothérapeute et auteur de nombreux ouvrages. "La formation devrait prévoir une initiation, comme dans les sociétés traditionnelles où celui qui se destine à enseigner ou à soigner doit se confronter à lui-même pour découvrir qui il est avant d’assumer ses responsabilités. Pourquoi fait-il ce métier ? Quels en sont les enjeux ? Quels sont ses doutes, ses peurs, ses angoisses par rapport à ce métier ? Comment l’accompagner dans une véritable maîtrise qui lui permettrait de ne pas simplement réagir, mais aussi d’être à l’écoute et d’agir en pleine conscience au service des enfants ?

Question de "entrées libres " : Quelle serait l’école idéale pour vous ?

Thierry Janssen : Une école où les enseignants auraient une qualité d’être suffisante pour pouvoir repérer les qualités d’être de leurs élèves. Leur formation – et c’est aussi valable pour les médecins et beaucoup d’autres professions – devrait prévoir une initiation, comme dans les sociétés traditionnelles où celui qui se destine à enseigner ou à soigner doit se confronter lui même pour découvrir qui il est avant d’assumer ses responsabilités. Pourquoi fait-il ce métier ? Quels sont ses doutes, ses peurs, ses angoisses par rapport à ce métier ? Comment l’accompagner dans une véritable maîtrise qui lui permettrait de ne pas simplement réagir, mais aussi d’être à l’écoute et d’agir en pleine conscience au service des enfants ? Dans les écoles qui forment les enseignants,  il serait vraiment important d’expliquer aux futurs professeurs le sens de leur travail. Agir avec sens est essentiel si nous voulons être heureux, cela évite bien des brun-out et des dépressions.

Ce qui donne le plus de sens à la vie d’un individu, c’est d’être en lien avec les autres et de pouvoir exprimer le meilleur de lui dans cette relation. Le recherche de sens implique de prendre conscience de nos peurs, de nos blocages et de nos manques, d’accepter nos imperfections, et d’explorer nos névroses pour ne plus être dirigées par elles, sans quoi nous finissons toujours par recréer ce que nous cherchons à éviter. Si on pouvait apprendre aux enfants sous forme de saynètes, de jeux, à ne pas tomber dans ces pièges !

Un ami, moine tibétain, m’a dit une chose très juste :"Le problème de l’être humain en Occident, c’est qu’il passe sa vie d’adulte à essayer de réparer son ego blessé". Au lieu de blesser nos enfants en les poussant au perfectionnisme, nous devrions les élever en leur faisant prendre conscience de ce qui est déjà parfait en eux. Élever un enfant nécessite de faire un vrai travail sur soi.  On changera l’école non pas en changeant les programmes, mais en changeant les individus, en les révélant à ce qu’ils sont vraiment.

L’avenir de notre société est dans les mains des enseignants, ils ne devraient pas l’oublier, c’est une grande responsabilité. Enseigner est l’un des plus beaux métiers du monde…Nous aurions bien tort de ne pas le valoriser à sa juste mesure."

About these ads

5 réponses à “Former les enseignants à agir en pleine conscience.

  1. Ping : Former les enseignants à agir en pleine ...

  2. Ping : Ailleurs | Pearltrees

  3. Ping : pédagogie du bonheur | Pearltrees

  4. Ping : Former les enseignants à agir en pleine ...

  5. Ping : Former les enseignants à agir en pleine conscience. | Quantum Resources & Coaching

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s