La question du « lâcher prise » en éducation et de l’authenticité dans la relation avec les jeunes

C’est cette question que je dégage d’une rencontre débat avec des parents d’élèves de jeunes scolarisés en lycées.

 1er point : Le lâcher prise en éducation.

Aborder cette question, met en avant les peurs, les angoisses quant à l’avenir du jeune. Et nous connaissons bien les phrases du genre : « Si on ne fait rien, si on laisse faire, il ou elle en fera encore moins !»  « Il ou elle n’est intéressé par rien. Alors si on ne le ou la bouscule pas, il ou elle n’est pas prêt de bouger ! »…

Envisager de lâcher prise est peu concevable dans notre logique éducationnelle occidentale tant à l’école que dans les familles. Et pourtant, il s’avère qu’adopter l’attitude du lâcher prise avec les comportements adéquates et la posture adaptée va être l’élément déclencheur qui va questionner, responsabiliser et le plus souvent mettre en mouvement le jeune. Certes peut être pas dans la direction voulue et souhaitée par les adultes. Mais au moins cela aura le mérite de sortir d’une situation relationnelle le plus souvent bloquée.

 

Le lâcher-prise fait peur, parce que c’est reconnaître et accepter qu’en tant que parent ou enseignant je ne contrôle plus la situation. Je n’ai aucune prise sur le jeune…quoi que je fasse, dise, le comportement ne change pas. Les adultes se sentent impuissants et démunis face à ces comportements de retrait, de désengagement, de fuite du jeune.

 La sagesse en matière d’éducation ne se gagne pas en luttant, en forçant, en imposant, en faisant peur, mais en laissant les choses se faire d’elles-mêmes. Il s’agit pour des parents et des enseignants confrontés à des jeunes qui sont en rejet de l’école, du système, de se libérer de la culpabilité et des peurs qui mettent dans un rapport de saisie et de contrôle de l’existence de l’autre. Il s’agit aussi de sortir du « toujours plus de la même chose » qui ne fait que renforcer l’autre dans le comportement non souhaité !

 Le lâcher-prise est tout le contraire du laxisme, du laisser faire ! C’est au contraire rendre à l’autre ce qui est de sa responsabilité, de son choix. C’est parce que l’adulte lâche prise que le plus souvent le jeune va se questionner, s’interroger sur son comportement et faire les choix qui le concernent. C’est la porte ouverte à la responsabilisation. Bien entendu ces changements ne se mettent pas en place dans l’instant. En matière d’éducation il s’agit de faire preuve de patience, de laisser le temps faire son œuvre. Laisser aller ne signifie pas qu’on se débarrasse de la difficulté mais que l’on ne s’empare pas du problème. Il s’agit de garder le cadre éducatif, de l’expliciter. C’est le cadre qui va permettre le vivre ensemble dans le respect de chacun.

 Le lâcher-prise c’est faire confiance en l’autre et aimer en pleine confiance ici et maintenant sans projection anxieuse. C’est cette même confiance qui va permettre le rétablissement du dialogue s’il a été rompu. La confiance gagne dans la durée. Elle permet de renouer dans le respect de l’autre et de ses choix.

 Le lâcher prise, c’est savoir attendre. Attendre tout et n’importe quoi. Ce n’est pas une attente vide. C’est une attente qui reste en contact avec tous les possibles et les laisse advenir.

 Le lâcher prise c’est ouvrir les yeux et ne pas poser de conditions. C’est souvent dans ces moments que l’impossible arrive, que le miracle éducatif prend forme. La surprise est toujours au rendez vous de ce que l’on croit contrôler surtout en matière d’éducation. C’est comprendre que la vie c’est de l’improvisation, que l’éducation ne se programme pas. C’est alors laisser venir les choses, ne rien anticiper. C’est faire acte de foi en la vie qui élargit l’horizon au lieu de le resserrer.

 Le lâcher prise dans la relation éducative, c’est être présent à l’autre sans idée préconçue, sans attente particulière, sans énervement, sans débordement émotionnel. C’est vivre l’ici et maintenant dans la relation à l’autre en se mettant à l’écoute de l’autre sans jugement.

 

2ème point : Les jeunes sont en demande d’authenticité.

Ce dont les jeunes ont besoin, c’est de rencontrer des adultes qui parlent, pensent et agissent « vrai ». C’est très exigeant, car il s’agit d’être un adulte qui fait de l’authenticité une valeur forte de sa vie.

 Il ne s’agit pas d’être un parent parfait (d’ailleurs cela n’existe pas !) pour être un « bon » parent. Mais tout parent a la responsabilité d’être suffisamment « bon » et de vouloir tendre vers le meilleur pour l’enfant. Il en est de même pour les enseignants au regard des missions qui sont les leurs.

 Les jeunes, pour leur grande majorité, sont dans la demande d’obtenir de « vraies réponses » de la part des adultes qu’ils côtoient. Mais qu’est ce qu’une vraie réponse ? C’est une réponse qui répond au domaine de la vérité et de l’intégrité. C’est accepter en tant que parent ou enseignant de ne pas cacher la réalité, quelle qu’elle soit, c’est ne mentir sur rien lorsque le jeune pose des questions précises.

Accepter en tant qu’adulte (parent ou enseignant) d’affirmer ses propres limites et incompréhensions par un « je ne sais pas » franc et honnête. C’est tenter de dire le plus clairement possible, même si c’est difficile, et surtout si c’est difficile.

 3ème point : En guise conclusion…

Tout jeune (tout être humain) a une vocation à multiples aspects, qu’il soit appelés à devenir fleuriste, médecin, cuisinier, plombier, enseignant, ingénieur, religieux, ministre ou encore mère de famille, époux ou compagnon, épouse ou compagne, ami(e) attentionnée, collègue serviable, dont nous n’avons même pas conscience. Elle correspond à ce que nous sommes authentiquement et elle va nous inciter à développer nos dons, nos talents qui ne concordent pas toujours avec les attentes de l’entourage. Et même lorsque la voie est trouvée, il est possible de bifurquer, d’améliorer et d’épanouir notre originalité, notre spécificité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s