Le bonheur est dans la Marche !

 Cela fait trois ans que je pars avec quelques proches et amis pour des raids en moyenne et haute montagne. C’est entre huit et plus d’une bonne dizaine de jours en autonomie où nous passons nos journées à aller de refuge en refuge en passant par les hautes vallées et les cols entourés par les sommets glacés et enneigés des Alpes. Ce temps de vacances loin des portables, des villes, des automobiles, est un des moyens qui me rapproche de la nature, de moi-même et des proches avec qui je partage cette activité de randonneur.

 Qu’est ce que peut apporter cette activité physique d’endurance sans but compétitif mais où l’effort est nécessaire, puisque ce sont des temps de marche longs (entre 6h00 et 11h00), sur des terrains accidentés (moyenne et haute montagne), en altitude (entre 2000 et 3000m), parfois dans des conditions de logement précaire (refuge) ?

 Je partage le point de vue de  Jean Yves Leloup quand il exprime l’idée que le bonheur est dans la façon de marcher. Marcher comme un randonneur, c’est entrer dans un mouvement d’énergie qui nous fait ressentir notre corps, la nature avec les odeurs des arbres, les animaux que nous rencontrons. La randonneur peut se muer en pèlerin quand l’écoute se fait vaste, ouverte à toutes les sensations que nous envoie chacun de nos pas. C’est alors que chaque pas nous conduit un peu plus vers nous-mêmes. C’est alors que nous laissons tomber les masques et que nous retrouvons notre vrai visage.

Dans ces moments que je qualifierai «d’état de grâce » ou ce que les sportifs appellent « être dans la zone » nous ne consommons pas du kilomètre ou du dénivelé, nous entrons dans une relation intime dans l’effort avec la montagne. Nous ne la piétinons pas et nous ne la consommons pas. C’est alors que le pas devient léger, le sac à dos semble ne plus être là, l’espace-temps se dilate. La marche nous apprend à vivre léger et à nous détacher. Alors, il n’y a rien à faire si ce n’est qu’être ouvert à ce qui arrive. Tout est là, tout est bien. C’est dans ces moments que l’on est jamais aussi proche de qui l’on est.

2 réponses à “Le bonheur est dans la Marche !

  1. Etant moi même un adepte convaincu de la méditation vipassana, je suis on ne peut plus favorable à l’importation de cette technique dans un milieu scolaire. Malheureusement, on constate encore une fois que ces techniques précieuses sont réservées à l’élite aisée qui fréquente les écoles privées. Tant mieux pour ces enfants, mais quid des autres?
    Cdlt
    JM

    • L’important est que cette approche puisse être présenté à des enseignants, des éducateurs, des enfants et des adolescents. Sur ce point je suis en accord. Pour le reste, c’est une question de vécu et de représentations. Je connais bien le « privé » et le « public » de notre système éducatif français…J’y interviens. Ma réalité est autre. Des deux côtés nous trouvons des établissements élitistes, des deux côtés nous trouvons des établissements qui accueillent des populations qui ne sont pas favorisées !

      L’établissement qui s’engage vraiment dans la démarche est loin d’être élitiste. Les enfants et adolescents qui le fréquentent viennent de tous les milieux. C’est un établissement à l’image du contexte socio-culturel de la zone géographique. Les moyens dont dispose l’établissement sont à l’image de la situation économique actuelle.

      Dans les deux « écoles » je trouve des adultes qui ont un réel souci de l’enfant et du jeune. L’essentiel est là à mes yeux.

      Cette approche est peut être plus aisé à proposer et à mettre en oeuvre dans les établissements privés. le mot de « méditation » peut faire peur dans un contexte fortement laïcisé. C’est une hypothèse qui mériterait à être vérifiée. Pour expliciter cette hypothèse voici un témoignage personnel. Très récemment j’ai une discussion, du reste très intéressante, avec plusieurs universitaires et intellectuelles dont la paradigme de référence est le matérialisme, dans leur conception du monde et de l’humain la conscience n’existe pas. Elle est une vue de l’esprit et ne repose sur aucun fondement scientifique ! Point de vue que je ne partage pas, vous vous en doutez bien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s