Dépasser notre peur la plus profonde.

Vue en dernière page du livre de Florence Servan-Schreiber, « Power-Patate », ces quelques lignes de Nelson Mandela :

Notre peur la plus profonde  n’est pas de ne pas être à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite.

C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous demandons : « Qui suis-je moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ?  » En fait : qui êtes vous pour ne pas l’être ?

Vous restreindre, vivre petit ne rend pas service au monde.

L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres.

En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres.

Article réalisé par Raymond Barbry / avril 2014

2 réponses à “Dépasser notre peur la plus profonde.

  1. Cette citation n’est pas de Mandela mais de Marianne Williamson.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s