Réussir au lycée ! Oui mais comment ?

C’est de cette question que nous avons débattue à la demande d’une association de parents d’élèves d’un lycée polyvalent de Lille. Derrière la question de la réussite se pose celle bien entendu de la motivation en contexte scolaire ou comment créer les conditions de cette dernière chez le jeune ?

Résultat de recherche d'images pour "réussite"

Voici un résumé des points abordés durant cette soirée.

Les trois principes de la motivation :

  • Elle est une force intérieure.
  • Elle s’appuie sur la dynamique de projet.
  • Elle appartient au sujet. C’est lui qui décide de s’engager. Je n’ai aucune prise en tant qu’enseignant, éducateur, parent, entraîneur…sur la motivation de l’autre.

Les besoins fondamentaux de la motivation.

  • Le sommeil.
  • L’alimentation.
  • La sécurité.
  • La reconnaissance.
  • la conscience de sa valeur.

Les caractéristiques de la motivation en contexte scolaire.

  • L’obligation de la scolarité.
  • Le cadre défini par les programmes, le règlement.
  • Le niveau d’exigence des savoirs scolaires.
  • Le primat de la pensée rationnelle.

Les deux aspects de la réussite.

  • L’extériorité de la réussite qui est lié au paraître. C’est par exemple le statut social, le diplôme obtenu, le niveau économique, les biens matériels. Cet aspect de la réussite renforce l’ego. Cette réussite est nécessaire mais pas indispensable. Elle est fragile car dépendante de l’extériorité.
  • L’intériorité de la réussite qui est lié à l’être, à ce que je suis en moi même, c’est le moi intérieur ou le soi. C’est de mon point de vue celle ci qui est à valoriser, à renforcer. C’est cet aspect de la réussite qui va permettre le développement de la confiance en soi.

Réussir dans le contexte spécifique de l’école. Voir sur le lien suivant avec un article écrit à ce sujet https://agepsraymondbarbry.wordpress.com/2012/03/28/quest-ce-que-la-reussite-scolaire/

Au cœur de la motivation, la question du sens.

  • Il ne s’impose pas.
  • Il se construit dans le temps.
  • Les jeunes ont besoin de rencontrer des adultes « porteur de sens ».

La collaboration parents/enseignants, un enjeu majeur.

  • Le respect des missions de chacun.
  • La reconnaissance des compétences professionnelles des enseignants qui sont les « professionnels » de l’apprentissage.
  • Le point de rencontre, l’identification et le développement des potentialités du jeune.

Les piège du sur-stress et de la sur-motivation.

  • Trop de pression, trop d’envie de réussir, trop de stress conduit à l’échec.
  • Les deux causes essentielles de l’échec quand le sujet est en état de sur-motivation : trop vouloir réussir et la peur de l’échec.
  • Les peurs et les angoisses sont des freins à la réussite.

La nécessité d’être confronté à l’échec pour aller vers la réussite. Il n’y a pas de progrès et d’apprentissage sans confrontation à la difficulté et même à l’échec. La question, comment rebondir ? Voir le lien suivant avec un article écrit sur cette question :

http://sportenpleineconscience.over-blog.com/2015/10/se-relever-d-un-echec.html

Motivation et sens de l’effort. Il n’y a pas de réussite sans engagement. Voir à ce sujet la loi des 10 000 heures et la pratique intelligente. Voir le lien avec un article écrit sur cette question :

http://sportenpleineconscience.over-blog.com/article-la-loi-des-10-000-heures-et-la-pratique-intelligente-gage-de-reussite-124226780.html

Développer l’attention-concentration ou la capacité à être présent dans l’instant. C’est l’élément premier déterminant dans toute réussite, d’abord savoir se mettre dans la présence à ce qui est, à ce que je fais, à ce que je pense. Voir le lien avec un article écrit à ce sujet :

https://agepsraymondbarbry.wordpress.com/2014/12/16/lattention-concentration-le-point-clef-de-la-reussite-dans-le-sport-et-dans-les-autres-domaines-de-la-vie/

L’être humain a des capacités phénoménales qu’il ignore ! L’enjeu de l’éducation, les faire émerger, les entraîner, les valoriser. En éducation et en formation c’est d’abord l’espérance plus que l’espoir qui importe.

  • l’espérance, c’est la confiance dans le fait que l’adversité ne nous atteindra pas dans nos valeurs et notre éthique, quoi qu’elle nous impose au quotidien. Etre habité par l’espérance c’est accepter de se remettre en question, c’est être volontaire, lucide et généreux.
  • L’espoir c’est l’attente que quelque chose arrive dans le futur et qui de ce fait hypothèque le présent. L’espoir vu ainsi est un poison. concrètement donner des objectifs de performances concrets dans le futur peut être un facteur de limitation et de blocage.
  • L’espérance nous libère de l’espoir. Nous entrons alors dans la réalité. C’est être à la situation dans un état d’ouverture. c’est alors que les états de « flux » émergent.

Article réalisé par Raymond Barbry le 5 novembre 2015.

 

Une réponse à “Réussir au lycée ! Oui mais comment ?

  1. Pingback: Construire sa réussite au lycée, une rencontre parents-lycéens. | Raymond Barbry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s