Une journée de pleine attention (méditation) à l’école….Comment et quand placer des temps de pleine attention et de calme dans un emploi du temps?

Depuis que je forme des équipes pédagogiques à intégrer des temps de pleine attention dans l’emploi du temps scolaire, j’ai pu observer ce qui semblait être le plus efficient dans la durée et avait les meilleurs effets pour les enfants et pour les adultes.

Illustration de la vidéo

Je rappellerai quelques principes de base et proposerai ensuite un exemple d’emploi du temps d’une journée avec les temps de pleine attention qui la jalonne (journée de classe dans le contexte culturel français de l’école primaire).

1. Les principes de base sur lesquels s’appuient mes interventions.

  • Des temps courts (de 1 à 5mn) qui se répètent formellement chaque jour de classe de 3 à 5 fois dans la journée, voire plus. Il s’agit d’instaurer un rituel.
  • Une systématique, commencer et finir la journée par un temps de pratique de pleine attention.
  • Une situation par jour est réalisée en déplacement ou mouvement, quand les conditions d’espace le permettent.
  • Un temps plus long de pratique peut être proposé après la pause méridienne, à la reprise de la classe l’après midi, sous la forme d’un temps calme non dirigé.
  • Des situations différentes dans la journée, mais qui se répètent chaque jour (cf l’exemple de l’emploi du temps en point 2).
  • Des situations qui sont adaptées aux caractéristiques des enfants et notamment de la maturité cognitive (cf le développement du néo-cortex).
  • Multiplier des temps informels très courts de quelques secondes (une dizaine) à une minute (maximum), quand le besoin se fait sentir à tout moment de la journée. Les enfants habitués à la pratique de la pleine attention depuis plusieurs années, n’hésitent pas à les réclamer.

2. Exemple d’un emploi du temps intégrant les pratiques de pleine attention (méditation) dans une journée classique de classe à l’école primaire. Cet exemple s’appuie sur ce qui est réalisé concrètement depuis plusieurs années dans des classes et des écoles qui ont intégré la pratique de la pleine attention comme priorité du projet d’école. Les enfants sont de ce fait habitués à avoir quotidiennement ces temps dans presque toutes les classes. Les horaires ne sont là qu’à titre indicatif et ont à être adaptés au regard du contexte de l’établissement.

  • 8h45 à 9h00 / Premier temps de pleine attention – Se mettre à l’écoute de sa respiration (3mn) suivi d’un temps sur les ressentis émotionnels de l’instant, « je me sens comment ? »  (météo émotionnel).
  • 9h00 à 9h40 / Premier temps d’activité en lien avec les disciplines d’enseignement des programmes officiels.
  • 9h40 à 9h45 / Deuxième temps très court de pleine attention (1minute en réel). D’abord un temps de pause dans le calme permettant le passage d’une activité à l’autre et se terminant par une minute de silence en écoutant un bâton de pluie, par exemple.
  • 9h45 à 10h25 / Deuxième temps d’activité en lien avec les disciplines d’enseignement dans les programmes officiels.
  • 10h25 à 10h30 / Troisième temps très court de pleine attention (1minute en réel). Temps de pause se terminant par une visualisation de la matinée…Ce que je retiens du début de matinée.
  • 10h45 à 10h50 / Temps de pleine attention en retour de récréation (3mn)– Fixer son regard sur une objet et ne pas le quitter des yeux pendant le temps de l’exercice. Exercice spécifique de développement de l’attention-concentration.
  • 11h00 à 11h55 / Troisième temps d’activité en lien avec les programmes officiels.
  • 11h55 à 12h00 / Cinquième temps de pleine attention (temps réel 3minutes) – par exemple, attention à sa respiration avec soit déplacement en marchant (si l’espace le permet), soit en faisant des mouvements avec les bras rythmés sur la respiration. le temps d’expiration est plus long que le temps d’inspiration.
  • 13h30 à 14h00 Reprise après la pause méridienne / Temps de calme libre dans lequel peut être intégré  un temps de pleine attention guidée (sixième temps de pleine attention de 5 à 10-15mn en fonction de l’âge). C’est un temps de pause qui se fait dans le calme et où il est laissé liberté aux enfants de choisir, de faire une micro-sieste, de lire, de dessiner, le tout dans le calme et le silence. Une musique douce peut servir de support durant ce temps. Certains enseignant-e-s guident une partie de ce temps en proposant une séance de pleine attention à visée de détente, par exemple le scan corporel.
  • 14h00 à 14h45 / Quatrième temps d’activité en lien avec les programmes officiels.
  • 14h45 à 15h50 /Temps très court de pleine attention (1minute en réel). D’abord un temps de pause dans le calme permettant le passage d’une activité à l’autre. 
  • 14h50 à 15h30 / Cinquième temps d’activité en lien avec les programmes officiels.
  • 15h45 à 15h50 / Temps de pleine attention en fin de récréation (3 mn)– par exemple, une activité en mouvement avant le retour en classe, marche lente ou marche avec temps d’expiration plus long que le temps d’inspiration.
  • 15h50 à 16h30 / Sixième temps d’activité
  • 16h30 à 16h35 / Temps de pleine attention avec identification des « kiffs » de la journée. Se souvenir des petits moments de bonheur de la journée. En fonction des niveaux de maturité des enfants, demander à revivre mentalement ces petits moments et en ressentir les émotions. Dans les classes de cycle 3, il peut être demandé de les écrire (cahiers de kiffs).

Sur une journée de classes, les enfants peuvent passer de 15 à 25mn en état de pleine attention en positionnant des temps courts aux différents moments de la journée. Cela rejoint une proposition du pédagogue Antoine De La Garanderie qui préconisait de positionner par heure de classe trois temps de silence d’une minute..soit un total de dix huit minutes pour une journée de classe.

Dans cet exemple nous n’avons pas signalé d’objet précis concernant les thématiques des temps de pleine attention guidée. Il va de soi que lorsque qu’un travail sur les émotions est réalisé ou qu’un atelier philo est proposé, ces temps sont propices à une proposition de pleine attention adaptée.

Raymond Barbry, le 18 octobre 2018

 

Publicités

Une réponse à “Une journée de pleine attention (méditation) à l’école….Comment et quand placer des temps de pleine attention et de calme dans un emploi du temps?

  1. Pingback: Je joue et j'apprends à me concentrer • ReCreatisse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s