Soirée – ateliers avec des parents sur l’attention-concentration dans les Hauts de France

Quatre écoles primaires des hauts de France (Villeneuve d’Ascq, Wattrelos, St Omer / privée sous contrat comme publique) ont engagé leur association de parents d’élèves à proposer des soirées ou matinées sous la forme d’ateliers qui se reproduisent plusieurs fois dans l’année.

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, texte

Que fait-on durant ces ateliers ?

D’abord et avant tout des mises en situations et des échanges pour comprendre ce qu’est l’attention-concentration, comment l’entretenir et la développer pour soi d’abord et ensuite pouvoir être partenaire des enseignant-e-s qui en ont fait la priorité du projet d’école.

Des mises en situation qui mettent en évidence que les capacités attentionnelles s’apprennent et ce quels que soient les acquis antérieurs !  Qu’il n’est jamais trop tard pour les développer…et qu’un entraînement régulier intégré à notre mode de vie est suffisant.

Je prends très souvent l’image des sportifs de haut niveau qui passent du temps au quotidien à entretenir cette capacité attentionnelle. C’est cette dernière qui détermine le jour de l’épreuve une bonne partie de leur engagement.

En amont à ces ateliers, une conférence pour les parents et une formation pour les enseignant-e-s.

Ces demandes d’ateliers « type école des parents » font suite à deux actions préalables : une conférence le plus souvent l’année précédente auprès des parents et l’engagement de toute l’équipe pédagogique à se former aux pratiques de pleine attention intégrées dans le temps de classe.

La pleine attention est bien plus que le développement technique et réducteur de l’attention-concentration !

Les situations proposées visent certes le développement des capacités attentionnelles, mais au delà et prioritairement, ce sont toutes les dimensions de la personne qui sont développées : le physique par des mises en situation impliquant le corps, l’affectif par la prise de conscience du lien entre les pensées, les émotions et leurs effets sur le corps, le cognitif par la prise de conscience et la régulation des pensées et l’inter-relationnel par l’attention portée à l’autre et aux autres.

Raymond Barbry, le 29 janvier 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s