Archives de Tag: confiance en soi

Image

Le bien être et la confiance en soi à l’école..Oui mais comment ? (conférence à Armentières le 18 mars)

L’image contient peut-être : texte

Formation d’un groupe « ressources » académique de lutte contre le harcèlement scolaire

C’est à la demande de plusieurs acteurs institutionnels de l’EC des Hauts de France que l’AGEPS-Raymond Barbry , associée  à Alexandra Brunbrouck (en-quête formation)  et Alain Pirard (psychopédagogue de Mons – Belgique), intervient sur cette année scolaire à la formation d’un groupe de personnes ressources dans les établissements scolaires du premier et du second degré.

Résultat de recherche d'images pour "harcèlement scolaire"

Au niveau académique ce sont les responsables de la DD de Lille  qui ont impulsé cette démarche en y associant l’IFP des Hauts de France (Institut de formation pédagogique) et le CNFETP  (centre national de formation de l’enseignement technique et professionnel).

Ils sont une cinquantaine de personnes venant d’établissements des départements du Pas-De-Calais et du Nord à s’être engagées dans un parcours de formation de trois jours sur cette année scolaire.

Trois jours pour :

  • Identifier les caractéristiques du harcèlement scolaire.
  • Apporter des réponses adaptées au contexte et à la spécificité de la situation rencontrée (analyse de situation, réponses, outils, accompagnement…).
  • Collaborer avec les partenaires (services du rectorat et des directions diocésaines, service d’aide psychologique, médecine scolaire, parents, justice…).
  • Identifier les pratiques pédagogiques et organisationnelles qui favorisent le développement du vivre ensemble par l’éducation à la conscience de soi et la conscience de l’autre. C’est une approche qui se veut préventive.

Raymond Barbry, le 30 novembre 2018.

La confiance en soi, en l’autre et dans le collectif (séminaire d’une équipe pédagogique)

L’équipe pédagogique de l’école Sainte Anne d’Uzés (Gard) a participé à un séminaire de deux jours portant sur la question de la confiance en soi. Nous avons abordé cette question autour de deux axes interdépendants, confiance en soi et intelligence collective.

Résultat de recherche d'images pour "confiance en soi"

La confiance en soi est première et déterminante, car elle conditionne la confiance en l’autre. Je ne peux m’engager dans une dynamique collective que si ,et seulement si, j’ai suffisamment de confiance dans mes ressources et potentialités. Cette confiance en soi se développe par un travail individuel et collectif d’intériorité et de réflexivité.  C’est de cette conscientisation et formalisation des qualités individuelles dans le cadre d’un projet partagé qu’émerge  la confiance en soi et dans le collectif.

L’intelligence collective se construit en parallèle à cette démarche de développement et de conscientisation de la confiance en soi. Elle émerge d’abord par les échanges, les partages, les débats et la confrontation. Elle se formalise par l’identification des ressources, des qualités, des compétences de chacun et par la conscientisation de la vulnérabilité. Vu sous cet angle la vulnérabilité et les fragilités sont des « forces » qu’il importe de reconnaître, d’accepter. Elles sont des appuis au service de la personne et du collectif (éloge de la vulnérabilité).

Les contenus abordés avec l’équipe pédagogique durant le séminaire :

  • Confiance en soi et estime de soi.
  • Confiance en soi et intériorité.
  • Confiance en soi et temporalité.
  • Confiance en soi, en l’autre et dans le collectif.
  • Témoigner de la confiance en soi (la posture)
  • Acceptation et dépassement individuels et collectifs des échecs indispensables au développement de la confiance en soi.
  • Éloge de la vulnérabilité et de nos fragilités.
  • Affronter l’adversité et se relever après la chute.
  • Les principes de base du développement de la confiance en soi en contexte éducatif.
  • L’autorité de compétence.
  • La bienveillance est exigence.
  • Apprentissage, changement et zone confort.
  • Le cadre éducatif indispensable au développement de la confiance en soi de l’enfant, du jeune.

Raymond Barbry le 12 novembre 2018

Méditation et confiance en soi.

Farbrice Midal propose douze médiations guidées pour entretenir et développer la confiance en soi.

Résultat de recherche d'images pour "méditation pour avoir confiance en soi"

Comment avoir confiance dans un monde obsédé par la performance et la rentabilité ? Comment faire pour que la confiance ne soit pas quelque chose qui va et vient en fonction des événements extérieurs ?

La richesse des pratiques méditatives est dans l’invitation à accepter sa part de fragilité et à retrouver ainsi son humanité. La confiance en soi n’est pas innée, elle se travaille en entrant en relation avec notre peur plutôt qu’en la fuyant.

Fabrice Midal enseigne la méditation depuis plus de quinze ans. Il est le fondateur de l’École occidentale de méditation. Il propose une approche de la méditation en rapport avec notre vie quotidienne

 

La confiance en soi, l’estime de soi, c’est quoi ? Comment les développer et les entretenir ?

C’est dans la cadre d’une soirée de l’école des parents de l’Institut de Genech (France-Nord) que nous avons abordée avec les parents d’élèves cette question. Voici les grands points de cette soirée.

raymondbarbry150

Qu’est-ce que la confiance en soi ? C’est être capable de se fier à soi-même. « J’ai au cours de ma vie rencontré des situations inattendues et j’ai su surmonter les obstacles. J’ai conscience que je vais y arriver, que je vais m’en sortir ».

Qu’est-ce que l’estime de soi ? C’est la valeur que je m’accorde. C’est s’accepter avec ses forces et ses vulnérabilités.

Confiance en soi et estime de soi, les deux faces d’une même pièce. En agissant sur l’une, j’agis l’autre. Les études les plus récentes montrent que plus une personne sait se considérer, se régénérer et prendre soin d’elle même, plus elle est efficace, enjouée et ouverte aux autres. La confiance en soi et l’estime de soi développent l’altruisme.

Une intention éducative pour les parents et les éducateurs, accompagner les jeunes à la prise de conscience de :

– ce qu’ils font et réussissent,

– de l’acceptation des difficultés qu’ils rencontrent,

Des principes fondamentaux à acquérir tels que :

– Je tourne mon regard vers mes réussites petites ou grandes. « C’est génial de réussir ce que je croyais impossible ».

– Je conscientise mes expériences de réussite avec toutes les sensations que j’ai mémorisées, tels que : les ressentis physiques, les émotions, les odeurs etc…

– Je me méfie des états de stress constant, voire de surstress.

– Je me fixe des rendez-vous avec moi-même.

– J’inscris sur mon agenda ce que je vais faire.

– Je me réjouis de ce que je vais faire.

Apprendre à visualiser en imaginant des scénarios positifs sur les situations futures.

– Je visualise la situation.

– Je mets tous les atouts de mon côté.

– J’identifie ce sur quoi je peux agir.

– J’accepte l’incertitude.

– Je reconnais les compétences qui sont les miennes.

Écouter ses besoins.

– Je les identifie.

– je les verbalise.

– je les exprime.

– Je ne fais pas passer systématiquement les autres avant moi.

– J’accepte d’être aussi important que les autres et je donne mon point de vue, même s’il est minoritaire.

Prendre de la distance avec les jugements et les médisances.

– Je prends de la distance en cas de jugement par autrui ou de remarque désobligeante.

– Je me distancie des médisances en n’y prêtant pas attention, en ne les alimentant pas. J’apprends à garder ma dignité.

L’édifice de la confiance en soi et de l’estime de soi se construit brique par brique.

– J’applaudis mes dons et aptitudes.

– Je constate les avancées et je m’en étonne : « Je ne me croyais pas capable et pourtant, je l’ai fait, j’ai franchi le cap ! »

Lors de la prochaine rencontre nous aborderons la question de l’image de soi.

Article réalisé le 19 février 2015.