Préparation mentale

1. Qu’est ce que la préparation mentale ?

La préparation mentale a pour objet de permettre à chaque sujet de donner le meilleur de lui même dans une situation donnée et dans laquelle il y a un défi. Nombre de sujets dans ces situations de défi ne peuvent exploiter au mieux toutes leurs ressources parce que « bloqué » par des peurs, des angoisses. Paradoxalement, c’est le bruit du mental qui empêche l’exploitation de tout le potentiel. Or nous possédons tous un potentiel extraordinaire que nous n’arrivons pas à exploiter parce que le flux de nos pensées négatives bloquent la circulation de l’énergie. Nous pourrions dire que la préparation mentale vise à se mettre à distance du bruit incessant des pensées et à être pleinement dans l’instant présent. 

Se préparer mentalement dépasse l’aspect mental, c’est la personne dans toutes ses dimensions qui se préparent : émotionnelement, physiquement, mentalement.

2. Pour qui ?

La préparation mentale concerne tout sujet qui a le besoin de mobiliser toutes ses ressources sur une situation qui pose défi.  Les personnes évoluant dans des environnements à haut niveau de stress (sportif, personne du spectacle, responsable, étudiant en phase d’examen, candidat à des concours…) peuvent bénéficier des outils de préparation mentale.

3. Finalité.

In fine  accompagner en préparation mentale, c’est viser à ce que le sujet devienne responsable de sa préparation mentale. Il s’agit de rendre autonome la personne et de faire en sorte qu’elle exploite elle même les outils.

4. Les étapes que je propose dans une démarche en préparation mentale :

– Identification des objectifs, et du sens mis sur la situation « défi ». Il s’agit de clarifier l’objectif fixé et d’entrer dans une démarche de projet en allant chercher le sens que cette situation »défi » représente pour le sujet.

– Identification des ressources et compétences déjà là. Qu’est ce que le sujet a déjà en lui pour atteindre l’objectif visé. Quels sont les points forts sur lesquels s’appuyer pour atteindre cet objectif.

– Identification et acceptation des peurs, des angoisses. Ce sont les pensées négatives qui bloquent l’exploitation du potentiel. Il s’agit de reconnaître les peurs, de les verbaliser, de les accepter. Une fois cette étape franchie le sujet est à même de les laisser passer et de ne plus en être dépendant.

– Mise en situation de pleine conscience. Ce sont des mises en situation visant à apprendre à être présent à ce qui se passe dans l’instant (le moment présent). C’est parce que le sujet est pleinement dans ce qu’il fait, qu’il peut mobiliser au mieux toutes ses ressources (physiques, émotionnelles, mentales…).

– Mise en situation d’intentionnalité. C’est l’intention qui guide l’action. C’est parce que l’intention est claire, identifiée, verbalisée, visualisée que le sujet prépare la mobilisation de tout son potentiel pour l’instant « t ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s