Sur-stress professionnel des enseignants

Pour faire suite aux rencontres avec les professeurs stagiaires du 1er degré, j’ai fait une comparaison de ce groupe d’enseignants avec des enseignants actuellement en poste depuis plusieurs années et qui depuis cinq ans ont participé à une ou plusieurs journées de formation sur la thématique de la gestion du stress. Cela représente un échantillon de plus de cinq cents enseignants.

Voici les données chiffrés et les grandes tendances qui se dégagent :

En matière de niveaux de stress (cf l’échelle de valeur de Patrick Légeron), à 75% les enseignants obtiennent un score qui les situe dans les deux niveaux les plus élevés de l’échelle de P.Légeron qui en contient cinq (travail très stressant et travail extrêment stressant). Cette donnée confirme les chiffres des différentes enquêtes quantitatives faites ces dernières années  révélant les niveaux de stress élevé et très élevé pour la catégorie professionnelle des enseignants tous les niveaux confondus (de l’école aux lycées).

Les facteurs de stress professionnels qui se dégagent sont : la pression et la frustration. Comme pour les professeurs stagiaires, la pression est un facteur de stress significatif. Ils se différencient pour le second facteur, c’est la frustration qui domine chez les enseignants confirmés. des échanges individuels et d’équipes (entretiens, accompagnement d’équipe) m’ont permis d’identifier cet aspect. Les enseignants ont le sentiment de ne pas être reconnus, soutenus, valorisés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s